HONNEUR et AGRICULTURE



Message du ministre de l’agriculture et de
l’agroalimentaire


L'histoire de France est le fruit d'une longue tradition agricole qui jusqu'à la moitié du XX' siècle était encore rurale et paysanne. En façonnant nos terroirs, elle a également forgé nos consciences et notre identité.

La France depuis Jules Méline et bien avant encore, n'a jamais cessé de croire que l'agriculture est son salut. Je partage ce sentiment et m'inscris à mon tour dans ce parcours. Au moment où le changement climatique, l'urbanisation ou la nécessité de nourrir les hommes s'imposent comme les défis majeurs de notre temps, je veux parier sur l'expérience et l'expertise agricole de la France.

Je fais délibérément ce pari, convaincu que nos plus belles ressources se trouvent dans les sols, les mers, les rivières et les forêts que des hommes ici, ont su patiemment modeler pour en tirer le meilleur.

Forte de plus de 28.000 médaillés dans l'ordre, l'Association des Membres de l'Ordre du Mérite Agricole constitue une extraordinaire communauté humaine, qui fait honneur à notre pays.

Mais l'action politique pour ne pas demeurer vaine, ne se limite pas à la reconnaissance de talents, elle doit aussi aider ceux qui innovent, inventent, recherchent et appliquent des méthodes que le monde entier nous envie. Car cela participe de notre influence tout en nous imposant des devoirs parmi lesquels la nécessité de transmettre aux générations futures, et sans hésiter, de se remettre en question. Certains diront que c'est contradictoire, je leur réponds que c'est nécessaire. Car à chaque fois qu'on reproche à la France ses orientations agricoles, c'est paradoxalement pour mieux se référer au modèle qu'elle porte.

Le décret du 21 janvier 2019 sur l'évolution de l'ordre, se met au rythme de nos contemporains et accompagne les évolutions sociétales en reconnaissant davantage la parité. Rien ne me réjouit davantage que de voir des jeunes, et de surcroît des femmes inscrire leur futur projet de vie dans nos territoires ruraux. Elles seront vos lauréates, demain.

Mais nous nous reconnaîtrons tous dans les propos d'un des plus récents et non moins éminent de vos membres, le prince Charles d'Angleterre, qui avait déclaré devant la société de géographie à la Sorbonne :

« Grâce aux compétences de générations de familles agricoles françaises, la terre est adaptée au climat, à la géographie et aux conditions naturelles. Le résultat est un paysage et une culture rurale qui font envie au monde entier ».

Julien Denormandie